19 juillet 2024
Ma Plume

J’ai perdu ma plume …

Depuis plusieurs mois j’ai posé ma plume. J’ai bien essayé de la reprendre à quelques reprises, mais l’encre avait séché au fond de l’encrier… Quelle est donc cette encre qui sèche si l’on ne s’en sert ? Est-elle liée à mon cœur aussi sec que vide (?) Quel est ce vent qui a balayé mon âme desséchée (?) Vais-je donc laisser se tarir la source qui coulait doucement au rythme des saisons ? Certes, j’ai traversé des gelées hivernales et séjourné dans des désert brûlants, mais jusqu’ici ma plume n’avait jamais cessé de gratter quelques mots sur un bout de papier où quelques notes décrivaient un soir d’orage, une nuit sans sommeil comme certains matins sans soleil…

Le paragraphe ci-dessus a été griffoné ici en août 2022, resté en brouillon sur ces trois points de suspensions, sans suite, et nous voici arrivés à l’hiver de cette même année durant laquelle j’ai plusieurs fois pensé supprimer purement et simplement ce blog de notes personnelles sur tous les sujets qui me passent par la tête. Et j’en suis toujours là !

Apres ces mois de silence, en ce samedi 10 décembre 2022, mon cœur me dit de garder ce blog tel un « carnet de notes » qui n’intéresse (presque personne) et que je ne parviens pas à publier à grande échelle sur les réseaux. Mais qu’importe, je souhaite continuer d’y déposer tout ce qui me parle, me touche et me tient à cœur.

Autrefois, j’ai découvert les bienfaits d’écrire et j’en ai édité un livre.

https://laplumedetartine.fr/etre-femme/

Aujourd’hui, je découvre qu’écrire sans partage, sans écho, sans critique même, me semble être un monologue stérile et très peu utile.

Je vais donc essayer de reprendre ma plume et laisser courir l’encre de mon cœur sur tout et sur rien, comme un testament déposé ici, pour quiconque en voudra.

Volontairement, j’ai écrit « essayer » car je ne sais si mes forces physiques m’en laisseront le loisir, ni si mon être intérieur parviendra à se libérer des blessures de cette année écoulée.

Blessures qui ont mis fin à des partages et relations profondes qui enrichissaient le « qui je suis », sans lesquelles mon cœur s’est asséché, particulièrement sur un plan spirituel communautaire et personnel.

Si le plan communautaire s’est asséché, je garde intacte ma relation personnelle avec Dieu qui m’a toujours maintenue debout envers et contre toutes les embûches de ma vie. Et « ça » j’y tiens fermement, raison pour laquelle je désire reprendre ma plume !

Articles à venir :

« La sagesse, c’est quoi ? » – Passer le curseur sur la ligne ci-dessous et le lien apparaîtra (!)

https://laplumedetartine.fr/la-sagesse/

6 réflexions sur “J’ai perdu ma plume …

  • Jérôme

    Reprends ta plume Martine, moi ça m’intéresse. La poésie donne une telle douceur à chaque chose. Je vais prier pour que l’encre ne s’assèche plus désormais!

    Répondre
    • Je suis persuadé que tu as encore beaucoup sous la plume, beaucoup à partager, beaucoup pour encourager. Alors ne laisse pas tomber.

      Répondre
      • de la Fuente

        Merci Maman,
        D’avoir repris ta plume !

        Que ton encre soit aussi intarissable que l’huile sans cesse renouvellée dans les cruche de cette courageuse veuve.

        Je suis tellement reconnaissant et fier de t’avoir pour Maman. On dit que l’on ne choisi pas sa famille, eh bien si j’avais eu le choix c’est toi que j’aurais choisi 😍

        Je t’aime

        Répondre
        • Hou la, tu vas me faire rougir
          … ou pleurer mon Phil’s 😍
          Merci à toi d’être « Qui tu es »!
          Je t’aime

          Répondre
    • Merci pour ton encouragement Jérôme, ça me touche beaucoup.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *